Construction passive

La construction comprend :

  •  quatre logements sur deux niveaux : trois logements de type T5 et un studio d’habitation
  •  une partie professionnelle : un studio vidéo
  •  des parties communes (salle multi-fonctions -bibliothèque, salle de projection, salle de réunion-, une buanderie, un four à pain, un local technique)
  •  des garages (un garage pour chaque logement T5 et un garage commun qui pourra accueillir une voiture électrique en copropriété)
  •  une serre horticole
  •  deux bassins pour la pisciculture
  •  une mare.

Présentation du projet de construction passive

La surface habitable totale est de 485 m² et la SHON de 561 m2 (serre horticole non comprise).

La technique de construction passive retenue est celle de l’ossature bois.

Le projet consiste à faire une construction compacte en R+1, allongée dans le sens est/ouest, afin de favoriser une haute densité urbaine.

projet de construction passive PoitiersLes constructions seront à haute performance énergétique et de grande qualité environnementale par la prise en compte de l’énergie grise des matériaux.
La conception sera bioclimatique, toutes les cibles de la Haute Qualité Environnementale devront être respectées (sans toutefois qu’une certification soit exigée) et les principes de l’habitat passif seront appliqués.
L’objectif est d’obtenir le label Passivhaus certifié par tierce partie.

Une partie du bâtiment, notamment les dépendances, sera partiellement auto-construite. Pour cette partie de la construction, les cibles HQE seront respectées mais la certification Passivhauss ne sera pas exigée.
Une production d’énergie à partir de sources d’énergie renouvelables sera mise en place. Cela permettra de couvrir les besoins en énergie et de réaliser ainsi une construction dite BEPOS (Bâtiment à Energie POSitive). La pente sud de la couverture du bâtiment principal (200 m²) sera couverte de panneaux photovoltaïques.

Le projet a été présenté à l’appel à projets « Bâtiment Basse Energie en Poitou-Charentes ». À la suite de l’audition par la commission régionale le 13/12/2011, le projet a été considéré comme recevable, Le permis de construire a été obtenu fin 2011.

Pas uniquement une conception architecturale

Ce projet d’habitat coopératif ne se limite pas à la conception architecturale mais relève d’un projet du « Vivre ensemble ». Il tient aussi son originalité dans la mutualisation d’espaces ainsi que la mise en commun de divers matériels et le partage de certaines tâches. L’ensemble du rez-de-chaussée du bâtiment passif sera aménagé pour des personnes à mobilité réduite.

La construction d’un studio d’habitat correspond à un double objectif : dans un premier temps pour loger un enfant d’un couple ce qui favorisera également une mixité inter âge. Dans un deuxième temps, et si nécessaire, l’hébergement d’une assistante de vie pour permettre un maintien à domicile de personnes devenues dépendantes.