Génèse du projet

Conception générale du bâtiment

Le projet consiste en la réalisation, à coûts maîtrisés, d’un habitat groupé par des auto-promoteurs organisés en SCI. Le bâtiment à ossature bois labellisé PEFC comporte trois logements, un studio d’habitation et des parties communes.

Le programme facilitera les circulations entre les parties communes tout en préservant l’intimité de chaque logement. Il intégrera des dispositifs éprouvés pour économiser et produire de l’énergie. Les coûts de ces dispositifs sont étudiés en fonction de la réalité économique et pas seulement pour la performance technique de telle sorte que ce programme soit reproductible.

Le bois sera d’origine local autant que faire se peut en fonction du système constructif retenu. Les logements seront disposés en quadruple mitoyenneté sur les parcelles dont les surfaces seront mutualisées.

Dans la limite des contraintes techniques et économiques, le choix des matériaux et des techniques de construction permettra de minimiser la quantité d’énergie grise qui peut varier au moins de 1 à 3.

Habitat groupé

Les logements seront construits sur deux niveaux ; les espaces de renvoi, les décrochements de façade sud et la serre horticole en rez-de-chaussée.
La toiture des logements sera à deux pentes inclinées d’environ 33° vers le sud. Les décrochements de façade sud, la coursive et les dépendances ouest seront en toiture terrasse, les garages auront une toiture avec une pente inclinée vers le nord et la serre une toiture avec une pente inclinée vers l’ouest.
Malgré la compacité du bâtiment, la variété des volumes et des parements donnera un rythme à l’ensemble.
Fondation habitat groupé Poitiers
Le choix de la compacité a été fait pour trois raisons. La première tient compte du fait que c’est un élément majeur dans la performance énergétique de l’habitat. La deuxième tient compte de la prise de conscience qu’il convient d’éviter le « mitage » du territoire et donc d’augmenter la densité urbaine dans un contexte où le foncier se fait plus rare et cher.

La troisième tient au fait que la construction simultanée de quatre logements permettra de faire des économies d’échelle liées à la taille du projet. La mitoyenneté, en allégeant la structure, conduira à une réduction du coût global qui permettra une meilleure adéquation avec le budget disponible et une plus grande exemplarité de l’opération.

Le bâtiment sera construit dans la ZAC de la Mérigotte.