14 cibles HQE partie 1 sur 2

14 cibles HQE partie 1 sur 2

L’objectif fixé est d’atteindre l’intégralité des 14 cibles HQE (Haute Qualité Environnementale). Il s’agit d’un engagement du maître d’ouvrage et du maître d’œuvre. Toutefois, cet engagement ne fera pas l’objet d’une demande d’un label officiel auprès d’un organisme certificateur compte tenu que l’obtention du label Passivhaus a été retenu.

Les 14 cibles HQE

Cibles HQECible 1 : Eco-construction

Relations harmonieuses des bâtiments avec leur environnement immédiat
Le bâtiment, de facture moderne, s’intégrera dans la ZAC de la Mérigotte. Le bardage bois d’une partie du bâtiment donnera une impression de naturalité.

 

Cible 2 : Choix intégré des procédés et produits de construction

La construction sera réalisée par une ossature bois bardée bois extérieure en partie ou totalité. La charpente sera en bois.
Pour des raisons énergétiques et de réduction d’émissions de CO2 et pour des raisons liées aux objectifs du biorégionalisme, les entreprises régionales seront consultées en priorité. Une composante sociale dans la gouvernance sera considérée comme un atout supplémentaire.
Il sera demandé, dans les cahiers des charges fournisseurs, un approvisionnement en priorité local. Bien sûr le choix d’une entreprise ou d’une source de matériaux ne pourra se faire sur ce seul critère. L’approvisionnement en local sera un critère supplémentaire par rapport aux performances techniques, à la qualité écologique des matériaux, au coût, aux données environnementales et à l’énergie grise.

Cible 3 : Chantiers à faibles nuisances

Respect de la Charte « chantier vert » Annexe 3 du CCCT.
Extrait de la note :

Les objectifs sont de limiter :

  • les risques et les nuisances causés aux riverains du chantier
  • les risques sur la santé des ouvriers
  • les pollutions de proximité lors du chantier
  • la quantité de déchets de chantier mis en décharge

De plus, nous privilégions une filière sèche de construction, économisant ainsi une grande quantité d’eau, et évitant les souillures des alentours.

Cible 4 : Gestion de l’énergie

En affichant un objectif « Passivhaus » dès la conception, nous limiterons les dépenses énergétiques pour les besoins de chauffage, de production d’eau chaude et d’éclairage.
Ces objectifs seront atteints grâce une isolation renforcée, une production d’eau chaude en partie solaire, et une conception bioclimatique faisant la part belle à l’éclairage naturel. L’éclairage artificiel sera assuré par des sources basse consommation. Un système type Hager ou« inone byLegrand » permettra un suivi des consommations.
La production de chaleur sera centralisée via une chaudière à granulés performante qui permet de valoriser les déchets de la filière bois. Le bilan carbone de l’installation sera donc nul car il consomme un combustible renouvelable à échelle humaine et contribue à laisser en stock le carbone fixé dans les combustibles fossiles.
On utilisera des granulés de production locale.
Les déperditions liées au renouvellement de l’air seront réduites de plus de 90% grâce à la VMC double flux, qui récupère de façon statique les calories contenues dans l’air extrait pour préchauffer l’air neuf.
Une production d’électricité sera assurée par des panneaux photovoltaïques.

Cible 5 : Gestion de l’eau

L’eau de pluie sera récupérée dans un réservoir aménagé dans la cave. Une partie du surplus sera destiné à une mare qui apportera une diversité de la flore et de la faune dans le jardin.
L’utilisation de l’eau de pluie pour les chasses d’eau, les lave linge, l’arrosage et la pisciculture permettra de réaliser des économies d’eau substantielles.
La robinetterie proposée possèdera un limiteur de débit et sera pourvue de mousseurs : ces dispositifs permettent, pour une même quantité d’eau soutirée, un effet volumique plus important qui augmente le pouvoir mouillant et rinçant de l’eau. Ainsi, les gains de temps de soutirage se traduisent par des économies d’eau. Les chasses d’eau seront à double réservoir 3/6 litres.

Cible 6 : Gestion des déchets d’activité

Il sera procédé à un tri des ordures ménagères :

  •  déchets recyclables : papier, journaux, carton, emballages, verre, bouteilles plastiques
  •  déchets organiques qui seront compostés sur place pour une utilisation dans le potager
  •  ordures diverses
  •  déchets ultimes qui seront mis en déchetteries.

Cible 7 : Gestion de l’entretien et de la maintenance

La réduction des tâches d’entretien commence par un choix d’équipements peu salissants (céramiques, revêtements de sols, etc.) et facilement nettoyables (surfaces lisses, résistantes à l’action de laver). L’entretien des pièces d’eau sera réduit et facilité par l’absence de calcaire. Chaque appareil à effet d’eau (lavabo, évier, douche) sera accompagné de revêtements muraux faïencés pour que les projections ne souillent pas les alentours, et que les éventuelles salissures puissent être aisément nettoyées.
La mutualisation du système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire diminuera les actes de maintenance.

 

Consulter les cibles HQE de 7 à 14